Lexique de la Smart CIty - French Smart City | Plateforme d'information de la Smart City

French Smart City
French Smart City
Plateforme nationale d'information des villes connectées
Aller au contenu
6 décembre 2018 - FinTech Tour à Montpellier
Le Réseau Thématique French Tech FinTech a le plaisir de vous inviter à la 9ème étape du "FinTech Tour 2018-2019" le 6 décembre prochain à l'Espace French Tech de Montpellier
Publié par French Tech Montpellier - 6/12/2018
Newsletter aux décideurs
Les réseaux de gaz et de chaleur en transition
Publié par Smart Occitania - 5/12/2018
Un partenariat innovant entre Enedis, BRL et ACTIA Télécom en soutien aux ENR
L'innovation au service du développement durable
Publié par BRL Groupe - 5/12/2018
Actualités Smart City





Petit lexique de la Smart City




Smart city ou Ville intelligente
Définition proposée par Wikipédia (extrait)

Désigne une ville utilisant les technologies de l'information et de la communication (TIC) pour « améliorer » la qualité des services urbains ou encore réduire ses coûts.
Une ville intelligente est une zone urbaine qui utilise  différents capteurs de collecte de données électroniques pour fournir  des informations permettant de gérer efficacement les ressources et les  actifs. Cela comprend les données collectées auprès des citoyens, des  dispositifs mécaniques, des actifs, traitées et analysées pour  surveiller et gérer les systèmes de circulation et de transport, les  centrales électriques, les réseaux d'approvisionnement en eau, la  gestion des déchets, les systèmes d'information, les écoles, les  bibliothèques et les hôpitaux.  

Le concept de ville intelligente intègre les technologies de  l'information et de la communication (TIC) et divers dispositifs  physiques connectés au réseau (l'Internet des objets ou IoT) pour  optimiser l'efficacité des opérations et des services urbains et se  connecter aux citoyens.

La technologie des villes intelligentes permet aux représentants  municipaux d'interagir directement avec les infrastructures  communautaires et urbaines et de surveiller la ville et son évolution.  Les technologies de l'information et de la communication (TIC) sont  utilisées pour améliorer la qualité, la performance et l'interactivité  des services urbains, réduire les coûts et la consommation de ressources  et accroître les contacts entre les citoyens et le gouvernement.

Les fonctions des villes intelligentes sont développées pour  gérer les flux urbains et permettre des réponses en temps réel.  Une  ville intelligente est donc plus préparée à répondre aux défis qu’une  ville qui entretient une relation seulement « transactionnelle » avec  ses citoyens. Pourtant, le terme lui-même reste peu clair et est ouvert à  de nombreuses interprétations.  

D'autres termes ont été utilisés pour des concepts similaires : cyberville, ville numérique, communautés électroniques, systèmes d'information.  

Les villes intelligentes se sont développés pour répondre à des  changements technologiques, économiques et environnementaux majeurs,  notamment le changement climatique, la restructuration économique, le  commerce de détail et le divertissement en ligne, le vieillissement de  la population, la croissance démographique urbaine et les pressions sur  les finances publiques. L'Union européenne (UE) a consacré des efforts  constants à l'élaboration d'une stratégie pour parvenir à une croissance  urbaine « intelligente » pour ses villes-régions métropolitaines. L'UE a  élaboré une série de programmes dans le cadre du « programme numérique  européen ». En 2010, elle a mis l'accent sur le renforcement de  l'innovation et des investissements dans les services TIC pour améliorer  les services publics et la qualité de vie. Le marché mondial des  services urbains intelligents s'élèvera à 400 milliards de dollars par  an d'ici 2020.  Des exemples de technologies et de programmes Smart City  ont été mis en œuvre à Dubaï, Milton Keynes, Southampton, Amsterdam,  Barcelone, Madrid, Stockholm, en Chine et New York.  

Smart grid ou réseau électrique intelligent
Définition proposée par Wikipédia (extrait)

C'est un réseau de distribution d'électricité  qui favorise la circulation d’information  entre les fournisseurs et  les consommateurs afin d’ajuster le flux d’électricité en temps réel et  permettre une gestion plus efficace du réseau électrique.
Ils utilisent des technologies informatiques pour optimiser la production, la distribution, la consommation, et éventuellement le stockage de l'énergie afin de  mieux coordonner l'ensemble des mailles du réseau électrique, du producteur au consommateur final1.  Il améliore l'efficacité énergétique  de l'ensemble en minimisant les pertes en ligne et en optimisant le  rendement des moyens de production utilisés, en  rapport avec la  consommation instantanée.

Les technologies informatiques, associées à des dispositifs de stockage d'énergie et éventuellement d'économies d'énergie, permettent notamment de lisser et tamponner les pointes de production et de consommation, en diminuant les capacités de production en pointe qui sont les plus coûteuses, avec pour effet d'accroître la sécurité du réseau et d'en réduire le coût.
Le réseau électrique "intelligent" est aussi présenté comme un moyen concourant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la lutte contre le réchauffement climatique. C'est l'une des composantes de la notion de ville intelligente (en anglais, smart city).

S'il est associé à un système « distribué » de très nombreuses micro-centrales, le réseau intelligent est désigné comme l'un des cinq piliers de la « Troisième révolution industrielle » proposée et promue, notamment par Jeremy Rifkin2.  Mais dans l'immédiat, le développement est progressif et l’adaptation  des infrastructures peu développée. En définitive, le développement des  smart grids relève davantage d’une évolution dans l’optimisation des  réseaux et d'un affichage marketing plutôt que d’une révolution  technologique3.


IoT ou Internet des objets
Définition proposée par Wikipédia (extrait)

C'est l'extension d'Internet à des choses et à des lieux du monde physique.

Alors qu'Internet  ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique,  l'Internet des objets connectés représente les échanges d'informations  et de données provenant de dispositifs du monde réel avec le réseau  Internet.

Considéré comme la troisième évolution de l'Internet, baptisé Web 3.0 (parfois perçu comme la généralisation du Web des objets mais aussi comme celle du Web sémantique) qui fait suite à l'ère du Web social,  l'Internet des objets revêt un caractère universel pour désigner des  objets connectés aux usages variés, dans le domaine de la e-santé, de la domotique ou du quantified self.

L'Internet des objets est en partie responsable d'un  accroissement exponentiel du volume de données généré sur le réseau, à  l'origine du big data (ou mégadonnées en français).

Blockchain ou Chaîne de blocs
Définition proposée par Wikipédia (extrait)

C'est une technologie de stockage et de transmission d'informations sans organe de contrôle. Techniquement, il s'agit d'une base de données distribuée  dont les informations envoyées par les utilisateurs et les liens  internes à la base sont vérifiés et groupés à intervalles de temps  réguliers en blocs, l'ensemble étant sécurisé par cryptographie, et formant ainsi une chaîne3.


Par extension, une chaîne de blocs est une base de données distribuée qui gère une liste d'enregistrements protégés contre la falsification ou la modification par les nœuds de stockage. Une blockchain est donc un registre distribué et sécurisé de toutes les transactions effectuées depuis le démarrage du système réparti.

Open data ou donnée ouverte
Définition proposée par Wikipédia (extrait)

C'est une donnée numérique  dont l'accès et l'usage sont laissés libres aux usagers. Elle peut être  d'origine publique ou privée, produite notamment par une collectivité,  un service public (éventuellement délégué) ou une entreprise. Elle est diffusée de manière structurée selon une méthode et une licence ouverte garantissant son libre accès et sa réutilisation par tous, sans restriction technique, juridique ou financière.

L'ouverture des données (open data)  est à la fois un mouvement, une philosophie d'accès à l'information et  une pratique de publication de données librement accessibles et  exploitables.


Elle s'inscrit dans une tendance qui considère l'information publique comme un bien commun (tel que défini par Elinor Ostrom) dont la diffusion est d'intérêt public et général.

Au Sommet du G8 2013, les chefs d'État du G8 ont signé une « Charte du G8 pour l'ouverture des données publiques »1.  En Europe et dans certains pays, des directives et lois imposent aux  collectivités de publier certaines données publiques sous forme  numérique. En mai 2016, après deux jours de réunion à Bruxelles du  Conseil sur la compétitivité (Competitiveness Council ou COMPET  mis en place par la Commission européenne et qui rassemble les ministres  européens chargés des sciences, de la recherche, de l'innovation, du  commerce et de l'industrie), Carlos Moedas, Commissaire européen à la recherche, à l'innovation et à la science et les dirigeants européens ont unanimement appelé à un accès ouvert « immédiat » à tous les articles scientifiques dès 20202.

La French Tech


Le Pass French Tech est un programme national d’accompagnement lancé en 2014 à destination des entreprises en hyper-croissance, pépites de la French Tech.
Les  acteurs majeurs du soutien au développement des entreprises - La French  Tech, Bpifrance, DGE, Business France, Coface, Inpi, AFPC et AFIC – se  mobilisent et se coordonnent avec les 13 Métropoles French Tech pour  offrir de manière unique, prioritaire et accélérée des services premiums spécifiques aux problématiques d’hyper-croissance de ces entreprises.
Les  équipes du Programme Pass French Tech s’engagent à assurer une haute  qualité de services à ces entreprises en se mobilisant et offrant un  suivi privilégié pour permettre à cette communauté d’entreprises  d’excellence de rayonner à travers le monde.
Cinq  leviers composent cette offre de services : le financement,  l’international, l’innovation, le business development et la visibilité.

La 1ère promotion 2015 a rassemblé 48 entreprises en hyper-croissance issues du secteur du Numérique.
La 2ème  promotion 2016 a rassemblé 66 entreprises issues des secteurs du  Numérique, de l’Industrie et de la Santé (à titre d’expérimentation).
La 3ème promotion 2017 a rassemblé 87 entreprises, issues des secteurs du Numérique, de l’Industrie et de la Santé.
La 4ème promotion 2018 est en cours et rassemble à ce jour 95 entreprises.

Le Pass French Tech Montpellier, une marque d'excellence identifiant les meilleurs champions de la croissance.
# Accroître votre visibilité nationale et internationale,
# Bénéficier des services des grands acteurs publics d'aide au développement sans avoir à en faire la demande,
# Effectuer toutes les démarches administratives de manière simplifiée grâce à un dossier unique et rapide à compléter,
# Bâtir une feuille de route sur-mesure avec les principaux acteurs du soutien aux entreprises,
# Être identifié comme une entreprise en hyper-croissance et rejoindre une communauté d'entrepreneurs champions.

Montpellier est la 1ère métropole pour le nombre de Pass French Tech après Paris. Plus  de 250 labellisations ont été décernées au niveau national depuis 2015,  dont 38 sont montpelliéraines. Ces sociétés en hyper croissance sont  des graines de champions. Leur chiffre d’affaires croit en moyenne de  134% par an et elles réalisent 44% de leur CA à l’international.

PROMOTION 2018
EVERLIA a reçu le label dans la catégorie "lauréats par croissane de leur chiffre d'affaires"
Retail ou commerce de détail
Définition proposée par Wikipédia (extrait)

Le commerce de détail est le maillon final de la chaîne de distribution. Il se distingue ainsi du commerce en gros. L'activité est double :

   Achat des produits auprès d'un fournisseur, d'un producteur ou d'un importateur, soit directement ou par l'intermédiaire d'un grossiste.
   Revente de la marchandise à l'unité ou par petite quantité à un client dans un magasin, une boutique ou par correspondance à l'aide d'un catalogue ou d'un site internet.

En relation avec l'article #ParisRetailWeek: Le magasin du futur sera connecté, expérientiel et "services centric" du 12/09/2018
CONTACT
Pour en savoir + sur l'habitat de demain, contactez-nous :
par mail : écrire
par tél :  +33(0)9 50 53 15 63
MENTIONS
Recevez notre Newsletter : s'inscrire
Restez informés de nos actualités via l'appli mobile gratuite FeedReady à télécharger
Mentions légales et Politique de confidentialité : lire
SOLUTIONS
Pour la connaissance, le développement, l'anticipation du futur des métropoles, des agglomérations, des villes et de la vie publique
FRENCH SMART CITY
Construisons ensemble notre futur
Copyright 2018 tous droits réservés
Application Feedready French Smart City
Retourner au contenu